Les dernières décennies ont vu l’évolution de l’alimentation vers une industrialisation et une internationalisation massive. L’alimentation des populations est un domaine sensible qui ne peut pas être traité comme n’importe quelle marchandise. Bergerades s’est engagée à faire une action visant à la résilience alimentaire sur son territoire.

L’autonomie alimentaire des territoires passe par la maîtrise partagée des savoir-faire et des outils de transformation au plus près de la production. Le constat était fait depuis longtemps que notre territoire avait besoin d’un outil collectif au service des agriculteurs.

Autrefois on savait tuer le cochon et le transformer à la maison, on faisait ses fromages, ses confitures et ses conserves à la ferme. Aujourd’hui, les fermes sont beaucoup moins nombreuses et on a perdu ces savoir-faire.De plus, dès que l’on veut commercialiser une conserve,il faut respecter des normes d’hygiène très exigeantes qui demandent des équipements à des coûts souvent inaccessibles à l’échelle d’un producteur. Des expériences de laboratoires collectifs étaient exemplaires en sud Ardèche mais rien d’équivalent ne voyait le jour dans la vallée de l’Eyrieux.

Fin 2007 L’association Bergerades a décidé d’agir en créant un atelier de transformation associatif ouvert à ses adhérents, qu’ils soient agriculteurs, professionnels des métiers de bouche ou particuliers. En partenariat avec l’EPCI de la communauté de communes des châtaigniers, un dossier a été déposé dans cette intention en réponse à l’appel à projets de l’Etat « Pôles d’excellence rurale ». Ce projet a été accepté et sa réalisation a pu se faire, en partenariat avec la SCOP Ardelaine qui elle, a investi dans le bâtiment et l’aménagement d’un meilleur accueil pour ses visiteurs.

Son choix a été de créer un atelier de dimension artisanale, adossé à un restaurant, ce qui permet de mutualiser quelques outils comme la légumerie et les chambres froides par exemple. Le matérielest accessible à des personnes qui n’ont jamais pratiqué le métier car elles sont accompagnées par des professionnels formés qui les conseillent et veillent à la sécurité en matière d’hygiène et de maintenance du matériel.

L’association Bergerades a accueilli l’association le Bateleur qui a créé sa propre activité de conserverie dans l’atelier. Son activité représente 4 emplois à temps plein. Bergerades loue les locaux et le matériel à l’association le Bateleur.

Depuis 2020 le Bateleur gère l’ensemble de l’activité de l’atelier, y compris l’accueil des prestataires extérieurs, soit en moyenne cinquantaine d’adhérents qui viennent transformer leurs produits chaque année et en moyenne 90 000 bocaux sortent de l’atelier chaque année !

L’association Bergerades a participé à un appel à projets de la Région Rhône Alpes en faveur de l’égalité femmes-hommes en agriculture et en milieu rural : Son projet « transformatrices d’avenir » a eu pour objectif de Rendre visible et valoriser le rôle des femmes dans le développement agricole rural, plus particulièrement dans le domaine de la transformation artisanale et de la commercialisation des produits en circuit court.

En partenariat avec l’association « Grains d’ici » et Odettes and co une publication a été faite pour faire connaître et valoriser ces talents et opportunités.

Le restaurant a lui, une fonction de valorisation des ressources du territoire. En effet, il s’est donné un cercle de 50km maximum pour ses approvisionnements afin de limiter les déplacements et optimiser les retombées financières pour les producteurs locaux.

Le restaurant est ouvert depuis juillet 2010 et il est très fréquenté par une clientèle heureuse de trouver une restauration orientée « bio et locale » qui affiche l’origine de ce qui est dans l’assiette. La clientèle y découvre les spécialités du territoire dans des menus composés à partir de produits frais approvisionnés chez les producteurs locaux.

L’association Bergerades a investi 375 000 € pour créer le restaurant et la conserverie (second œuvre des locaux, équipement du restaurant et de l’atelier de transformation). Elle a été soutenue pour cet investissement par

– l’Etat dans le cadre de l’appel à projets « Pôles d’excellence rurale »

– la Région Rhône Alpes dans le cadre du programme PSADER

– le département de l’Ardèche

– la fondation RTE

– la fondation Nature vivante

– la fondation de France

Association Les Bergerades | 363B route de Tauzuc, 07190  Saint Pierreville
Tél 
06 83 62 77 00 |  Email bergerades.developpement@outlook.com
Siret 
384 669 024 00018 | Code APE 913E